Vendredi dernier l’équipe du Cameroun s’est liquéfiée au point de se faire battre 3-1 par le Cap-Vert. Après cette déroute, on s’attendait à voir une équipe différente ce mardi face au Rwanda. Mais malgré le large turnover opéré par le sélectionneur Antonio Conceiçao, le doute a persisté. La faute à des joueurs qui n’étaient pas au rendez-vous. Découvrez les notes des Lions Indomptables.

Simon Omossola : 5,5/10

Pour sa première titularisation en équipe nationale première, le gardien de Vita Club a passé une soirée tranquille. Pendant 90 minutes, il n’a pas pratiquement pas été mis en danger. Vigilant sur les balles en profondeur, son jeu de pied a été quand même hésitant.

Jonathan Ngwem : 4/10

En le titularisant aux dépens de Fabrice Ngah, Antonio Conceiçao n’a pas obtenu ce qu’il souhaitait. C’est que le latéral gauche de Gouna FC a été mi-figue mi-raisin alternant le bon et moins bon aussi bien défensivement qu’offensivement. Défensivement, il a été maintes fois pris de vitesse par de virevoltants attaquants rwandais. Dépassé largement sur une action, il n’a pas manqué de commettre une faute qui lui a valu un carton jaune.

Michael Ngadeu : 5,5/10

Calme, solide et très autoritaire dans ses interventions comme d’habitude, il a su faire l’essentiel à savoir défendre, récupérer et relancer. Il aura constitué un vrai mur pour les attaquants rwandais qui se sont régulièrement butés sur sa charpente après avoir déposé les latéraux sur le côté.

Meyapya Fongain : 5/10

Début appréciable pour le jeune défenseur de Fauve Azur. Serein, solide et généreux dans l’effort, il a respecté les consignes du sélectionneur durant les 70 minutes de jeu qu’il a passées sur la pelouse de Japoma. Cependant, on a ressenti qu’il avait peur de mal faire. Ce qui l’a poussé à se débarrasser de certains ballons qu’il aurait dû mieux ajuster. Il est remplacé par Samuel Oum Gouet.

Faï Collins 4/10

Le côté droit de la défense du Cameroun aura été l’un des maillons faibles de l’équipe du Cameroun. Fai Collins a organisé une journée portes ouvertes à droite et les attaquants rwandais étaient bien de la partie. Mais tout n’est pas à biffer dans le comportement du défenseur du Standard qui a essayé plusieurs incursions dont la belle passe qu’il adresse à Aboubakar à la 12e.

Zambo Anguissa : 6/10

Positionné en milieu relayeur, il est obligé de décrocher pour chercher des ballons et ravitailler l’attaque. Grâce à sa bonne technique individuelle, il multiplie les dribles, les feintes et fait main basse sur l’entrejeu grâce à sa grosse présence physique. Il s’est encore présenté comme le leader technique de cette équipe. Il manque même d’inscrire un but à la 64e. Sa tête puissante qui reprend un corner est malheureusement bien repoussée par le portier rwandais. Il a aussi perdu quelques ballons mais sans gravité. Emoussé après avoir trop couru, il est remplacé à la 81e par Eteki Brice.

Martin Hongla 5/10

En première période, il est bien dans son rôle de milieu défensif en annihilant plusieurs efforts offensifs rwandais. Régulièrement, il récupère les balles et les transmet efficacement à Zambo Anguissa et à Kunde Malong. Le milieu de Royal Antwerp a eu une deuxième mi-temps plus calme lorsque le Cameroun s’est retrouvé en supériorité numérique.

Kunde Malong 4/10

En manque de réussite sur plusieurs actions, son jeu derrière les attaquants a été moins alléchant. Face au jeu groupé des défenseurs rwandais, la route de ses partenaires de l’attaque est barrée et peu inspiré, il n’a pas pu trouver l’antidote. Beaucoup de courses inutiles et de déchets tactiques à gommer.

Moumi Ngamaleu 4,5/10

Sa première manche se résume à quelques centres sur le côté gauche de l’attaque, aucun tir vers les buts, ni d’actions individuelles dangereuses. C’est plutôt en seconde manche que l’attaquant de Young Boys s’est montré dangereux. A la 49e, il sert un centre a Clinton Njiė qui est obstrué à la finition. A la 77e, il déclenche une passe qui aurait pu être concrétisée mais le ballon traverse devant le portier rwandais. Suite à un choc avec le gardien rwandais, Kwizera écope d’un rouge qui contraint les amavubis à évoluer à 10 contre 11. Mais les Lions n’ont pas su profiter de cette situation.

Aboubakar Vincent : 4,5/10

Il aurait pu inscrire deux buts en première période. Bel amorti-frappe à la 10e, mais sa frappe n’est pas cadrée. Ajoutez une Jolie réception d’un centre à ras du sol de Faï Collins, mais son tir passe à côté à la 37e. Dans la suite, l’attaquant de Besiktas reçoit un centre dans la surface, efface un défenseur mais est empêché d’armer son tir. A la 62e également, son tir est repoussé par le portier rwandais. Vers la fin de la rencontre il offre un caviar à Man Ykre qui se loupe. Seul face au 2e gardien rwandais, l’attaquant de la Colombe du Dja met le ballon dans le décor.

Clinton Njiė : 3/10

Malgré une grosse débauche d’énergie dans le travail de pressing, il n’aura donné aucune satisfaction face au Rwanda mardi soir. Notamment en tentant des dribbles inutiles et des frappes parfois impossibles. Bien servi par Moumi Ngamaleu à la 49e, il a vendangé une occasion nette. Remplacé par Martin Ako Assomo à 20 minutes de la fin.

CAN 2021 : 23 qualifiés sont connus sur les 24 attendus

Amical : Les Lionnes dominent Apejes

Share This