Ce jeudi, 12 novembre, l’équipe nationale du Cameroun a réalisé un grand match pour battre le Mozambique (4-1). Emmenés par un Vincent Aboubakar retrouvé et un grand Zambo Anguissa, les Lions Indomptables ont facilement dominé les mambas et ont fait oublier la défaite contre le Ghana en 98.

Privés de plusieurs joueurs titulaires à savoir : Michael Ngadeu Ngadjui, Eric-maxim Choupo-Moting et Fai Collins, les Lions Indomptables se sont présentés face au Mozambique avec une équipe diminuée par les blessures et la covid-19. Sur le rectangle vert du stade de la Réunification, ce match de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2022 débutait sur un round d’observation entre les deux sélections. Après cette période, les Lions Indomptables qui se sont montrés menaçants auraient pu récompenser à temps si Brice Nicolas Moumi Ngamaleu et Karl Toko Ekambi s’avéraient redoutables. Après quelques nettes occasions vendangées, l’équipe a dû s’en remettre à Vincent Aboubakar pour trouver la faille à la 37e minute en déviant de la tête une frappe de Christian Bassogog. Retrouvé après un long moment de galère en sélection, l’attaquant de Besiktas sale l’addition à la 47e d’une belle frappe enroulée du pied droit. Le capitaine des Lions sera imité à la 56e par Franck Zambo Anguissa qui marque de la tête. Le Mozambique va réduire le score grâce à un lob de Kamo-Kamo Cumbane à la 74e minute. Grand bonhomme de ce match, le milieu de Fulham Zambo Anguissa mène une offensive et sert Clinton Njie qui signe le 4e but. Voilà qui offre une belle victoire (4-1) aux hommes de Toni Conceiçao qui ont fait un retour en fanfare dans l’antre du stade de la Réunification de Douala qui n’avait plus abrité une rencontre des Lions Indomptables depuis 22 ans. Grâce à ce large succès, le Cameroun se hisse à la tête du groupe F avec 7 points. Rendez-vous le 16 novembre pour le match retour à Maputo.

L’autre rencontre du groupe qui se jouait entre le Cap Vert qui visait une première victoire et le Rwanda qui était sur deux nuls, n’a pas eu de vainqueur. Les deux équipes se sont neutralisées (0-0).

 

 

Arta Solar7 : Les premières déclarations d’Alexandre Song

Aboubakar Vincent : “Le plus important c’est le collectif” 

Share This