Volke Finke dispose de six jours pour tirer les conclusions définitives avant que son équipe n’entre en scène.

Au terme d’une rencontre à sens unique,  Edgard Salli, le joueur du RC Lens a été l’auteur de l’unique but de la rencontre qui constituait pour Volke Finke, la dernière répétition avant la Coupe du Monde. Des notes de satisfaction, il y en a certainement eu dans cette rencontre. Mais une plus grande efficacité offensive aurait pu davantage rassurer les fans des lions indomptables au regard du nombre d’occasions dont Nicolas Nkoulou et ses coéquipiers se sont procurées.
Dès l’entame de la partie, les lions indomptables, orphelins de leur capitaine Samuel Eto’o n’ont laissé aucun temps d’observation à leurs adversaires de l’Europe Orientale. Après un joli geste sur le côté droit, Allan Nyom, pourtant très sifflé par le public, déposait un bijou sur le crane d’Achille Webo.  la tête de l’attaquant de Fenerbahçe ricochait sur le poteau droit du gardien moldave (19e).
Le rideau défensif moldave allait finalement céder lors d’un numéro de Moukandjo, très remuant sur le côté droit. Après une pénétration énergique dans  la surface adverse, le joueur de Nancy effaçait deux défenseurs moldaves avant de servir un caviar à Salli Edgard, idéalement placé. Sans trembler, l’ancien milieu de Coton Sport envoyait le ballon dans la cage pour la première fois sous les couleurs des lions A après 9 apparitions.
Avant la mi-temps, les Lions Indomptables auraient pu corser l’addition par le même Salli qui butait sur Namasco, le portier moldave (34e). Hors mis une  tête de Clonin Oleg (43e), Loïc Feudjou le gardien a terminé la première mi-temps sans jamais vraiment être inquiété. Le Cameroun continuait de se procurer des occasions à la seconde mi-temps avec une équipe métamorphosée à environ 50%. Vers la fin de la partie, l’attaquant de Valencienne (86e) et Chedjou (90+1) n’étaient pas aussi loin de saler l’addition.
chedjou lions indomptables du cameroun

Aurélien Chedjou pas à 100%

Aurélien Chedjou, un des rares joueurs à être resté sur la pelouse n’était pas loin d’offrir le but d’égalisation au Moldaves. N’eut été la belle intervention de Sammy Njock qui a remplacé Loïc Feudjou à la mi-temps, son erreur de la 51ème minute aurait permis à Antoniuc Maxim de rétablir l’équilibre. Le joueur de Galatasaray qui jouait son premier match amical depuis le début des préparations ne semble pas totalement remis sur le plan physique. Le Cameroun joue son premier match de Coupe du Monde face au Mexique ce vendredi 13 juin. Volke Finke dispose donc de six jours pour tirer les conclusions définitives avant que son équipe n’entre en scène.

Cameroun-Moldavie (1-0)

mondial 2014; Samuel Eto’o et ses troupes en guerre pour les primes

Share This