Les lions “indomptables” viennent de ridiculiser le Cameroun et l’Afrique toute entière.

Au terme d’une prestation décevante face à la Croatie, ce mercredi 18 juin 2014, le Cameroun s’est vu logiquement éliminer du Mondial Brésil 2014. Le score de la partie a été sans appel. 4-0 pour Srna et ses coéquipiers qui ont su profiter des erreurs répétées de la défense des Lions Indomptables pour optimiser leur capital de buts dans la compétition.

La défense des Lions Indomptables a cruellement manqué de discipline au cours de cette  rencontre. Alors que le Cameroun semble avoir bien commencé le match, les croates leur donnent une leçon de réalisme sur l’une de leurs premières occasions. A la réception d’un centre venu du droit, Olic, profite du mauvais marquage de Stéphane Mbia pour trouver l’ouverture du score (11e). Même si les croates n’ont pas salé l’addition avant la pause, Nkoulou et ses coéquipiers de la défense ont souvent fait montre d’une fébrilité impressionnante. Et lorsqu’Alex Song écope d’un carton rouge suite à son vilain geste sur Mandzukic (40e), le boulevard devient encore plus large pour une équipe croate percutante et très disciplinée sur le plan tactique.

Changements tactiques nuls

Le remplacement de Chedjou par Dany Nounkeu, censé être une réponse tactique pour palier a l’expulsion d’Alexandre Song suite à un geste incompréhensif,  n’a rien apporté de conséquent. Toujours aussi mal inspirée et lourde, la défense camerounaise continuait de se faire piéger. Le deuxième but des croates interviendra à la 47ème minute suite à une mauvaise relance de Charles Itandje, loin d’être dans ses beaux jours. A la réception du ballon, Perisic bat de vitesse  Dany Nounkeu, ou mieux, le laisse surplace  avant de réussir un contre-pied parfait face à Itandje. Constamment, les attaquants croates étaient libres de tout marquage à l’exemple de Mandzukic, lâché par Joël Matip qui n’est pas loin d’inscrire le troisième but à la 50ème minute. A la 61ème, l’attaquant du Bayern de Munich ne loupera pas sa nouvelle chance. Il est idéalement placé pour reprendre de la tête un corner d’Edouardo (61e). Il aura même le temps de récidiver à la 75ème minute. Sur un tir du même Edouardo, Itandje repousse le ballon dans ses pieds alors que la défense camerounaise, une fois de plus l’avait laissé libre de tout marquage.

song alexandre

En dehors d’une tête de Webo sur la barre transversale vers la fin de la partie, le Cameroun aura rarement inquiété les croates dans cette rencontre. Les Lions indomptables n’ont pas loupé l’occasion de trahir les problèmes d’égo qui infestent la tanière, à travers un geste d’Assou Ekotto et Benjamin Moukandjo qui ont failli en venir aux mains dans les arrêts de jeu de la rencontre. Du jamais vu entre deux coéquipiers en plein mondial.

Comme en 2010 en Afrique du Sud, le dernier match du Cameroun à la phase de poule, lundi face au Brésil, sera une formalité pour Volke Finke et ses poulains dont le sort est déjà connu. Retour à la maison!

Les lions “indomptables” viennent de ridiculiser le Cameroun et l’Afrique toute entière.

Cameroun Croatie; réactions de Volker Finke et Mbia

Soupçons de corruption pour Cameroun-Brésil

Share This