Président de FIF PRO Afrique (Association Internationale des Footballeurs division Afrique) l’instance en charge de récolter les suffrages des internationaux africains pour la mise sur pied de l’équipe type africaine de l’année, Gérémi Njitap se sait attendu cette année plus que jamais. L’année dernière au Sénégal, la copie livrée par les siens avait été fortement contestée. En exclusivité, il revient sur le processus.
« J’espère que l’équipe de cette année il y’aura plus trop de contestation. Je peux déjà vous dire qu’il y’a deux camerounais, je me permets de dire ça car la cérémonie c’est demain. Je suis content car on a eu pratiquement 35 pays, rien que des joueurs des équipes nationales qui ont voté. Pour ceux qui vont penser qu’il y’a des trucs cacher derrière, sachez que c’est les joueurs qui ont voté leurs compères. On a eu pratiquement 70 joueurs des équipes nationales A. J’espère qu’il y’aura plus de polémique comme l’année dernière »
Au soir de mardi à Hurghada, on saura si le souhait de Gérémi Njitap sera exaucé. Celui de ne pas voir les critiques pleuvoir à la lecture de l’équipe type africaine de l’année 2019 par FIF Pro Afrique. S’agissant des deux camerounais présent dans l’équipe type, nos sources nous indiquent qu’il s’agit d’André Onana et de Joël Matip.

RETRO 2019 – LIONS INDOMPTABLES : Toni Conceiçao, comme dans un mouchoir de poche !

El CDM 2022: Le Cameroun sera fixé ce soir

Share This