Le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) s’est réuni le samedi 6 février à Yaoundé et a pris acte de la décision prise par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) le 29 janvier, suspendant les sanctions prises par la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA contre M. Ahmad Ahmad, président de la CAF.

Concernant le contrôle d’éligibilité des candidatures à la Présidence et au Comité Exécutif, il a été décidé:

• Le Comité Exécutif demande à la Commission de Gouvernance de procéder, dans un délai de sept jours, à l’audition de Seidou Mbombo Njoya et Mamadou Antonio Souare, dont les candidatures nécessitaient des éclaircissements supplémentaires.

• Le Comité Exécutif juge la décision de la Commission de Gouvernance communiquée le 05 février inappropriée et rappelle que le contrôle d’éligibilité, pour les candidats au poste de Président de la CAF, relève exclusivement de la Commission de révision de la FIFA.

Bangoura Kanfoury : “On méritait mieux que la troisième place”

Share This