L’ex Président du Comité de Normalisation de la FECAFOOT vient d’être propulsé Vice-président de la Commission de Gouvernance de la CAF, au terme de l’assemblée générale de l’instance tenue ce jeudi 18 juillet 2019 au Caire.

Tous ceux qui avaient pensé que l’aventure de Maitre Dieudonné Happi dans le football s’arrêtait avec la fin de sa mission à la tête du dernier Comité de Normalisation de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), doivent maintenant se raviser. Le passage à la tête de la FECAFOOT a permis à l’avocat d’affaires camerounais de découvrir l’immensité des lucres que brassent les dirigeants de ce sport aussi bien au niveau national qu’international.

Depuis lors, il tente avec énergie de s’y frayer un chemin, aidé en cela par son mentor Samuel Eto’o, l’unique footballeur en activité qui aspire à diriger en même temps qu’il est encore sur les terrains. La proximité du footballeur avec Ahmad Ahmad le Président de la CAF a permis finalement à l’homme dont le football camerounais continue de subir les affres de la normalisation, de décrocher le poste de vice-président de la Commission de Gouvernance de l’instance continentale, secondant l’ivoirien Michel Brizoua-Bri.

Dans le même temps, Ahmad a annoncé dans son discours d’ouverture que l’ancien barcelonais qu’on accuse d’avoir foutu le bordel dans la tanière des Lions Indomptables pendant la CAN 2019, allait occuper une fonction officielle au sein de la CAF. Tout comme l’ivoirien Didier Drogba dont la chambre réservée par la CAF au Marriot Hôtel du Caire est restée vide tout au long de la compétition et qui aura d’ailleurs brillé par son absence à l’assemblée générale de ce matin. Le Président de la CAF a-t-il seulement consulté la légende ivoirienne avant de lui proposer ce poste qui, de toute évidence serait plutôt source d’ennuis pour l’ex joueur de Chelsea qui, contrairement à Eto’o n’a jamais montré un appétit prononcé pour le pouvoir et la gloire? La question mérite d’être posée dans un contexte où le management de la CAF semble naviguer à vue dans un populisme sans fond.

FECAFOOT: La réaction de Tombi A Roko Sidiki après sa radiation à vie

CAF: Vers un report du CHAN en juin-juillet 2020

Share This