Ahmad Ahmad engrange déjà les soutiens en vue de l’élection du futur président de la CAF. Sans surprise, le Cameroun fait partie de la colonne vertébrale du malgache. 

Même s’il n’a pas encore déclaré officiellement sa candidature, Ahmad Ahmad est déjà à pied d’œuvre pour briguer un deuxième mandat à la tête de la confédération africaine de football. Il n’y a nul doute que le malgache peut compter sur le soutien du Cameroun de son ami et conseiller Samuel Eto’o qui multiplie les opérations de charme ces derniers temps sur le continent. Il faut ajouter à ce coup de pousse de l’ancien attaquant des Lions Indomptables, le soutien déclaré de sa fédération qui milite déjà pour la candidature du président sortant de la CAF. Un document publié par le média britannique BBC, sert de support à cette affirmation. «Le président Ahmad a donné un nouvel élan au football en Afrique. Les réformes engagées au premier jour de son mandat ont construit une institution exigeante, forte, moderne, s’élevant chaque jour un peu plus aux normes internationalesLa réorganisation fondamentale de l’institution a rendu l’administration plus efficace. La transparence – notamment financière – est devenue une préoccupation majeure, qui s’améliore chaque jour. La CAF va mieux, mais la situation reste fragile. Les transformations de l’institution portent leurs fruits, mais les réformes doivent se poursuivre et les bonnes pratiques s’enraciner. La culture de normes élevées doit devenir une habitude. Cela demande du temps, de la persévérance et de la vigilance que seule la stabilité peut amener». Peut-on lire sur ce document.

 

 

Ligue 1 : Le programme des Lions

Ligue 1 : Pas de trophée pour Ignatius Ganago

Share This