L’ancien lion indomptable, ballon d’Or en 2000 s’étonne de l’absence de son compatriote du FC Porto dans le trio final rendu public lundi par la CAF, de même que celle d’Hugo Broos dans le trio  des entraineurs. Sa réaction.

Sur Aboubakar

« Par rapport à son statut (remplaçant) à la CAN, il a réalisé une CAN exemplaire, il a été un coéquipier exemplaire. Il marque un but extraordinaire en finale. Donc ça marque les esprits. Derrière, il y a son parcours au Besiktas et au Fc Porto ; le tout réuni avec le nombre de buts qu’il marque, la qualité des buts qu’il inscrit…c’est son année la plus complète »

Sur Hugo Broos

« C’est surprenant ! Je parlerai à la limite de l’injustice. Moi je vais prendre l’exemple d’Hector Cuper qui a qualifié l’Egypte pour la Coupe du monde, qui est finaliste de la CAN, mais qui dans la production de jeu est ennuyeux à mourir. Qu’a-t-il de particulier pour venir dans ce trio de tête ? »,

CAF Aiteo Awards: La CAF prise en flagrant délit d’injustice

Vincent Aboubakar : «Le silence est un ami qui ne trahit pas»

Share This