Depuis son arrivée au mois de septembre au Racing Club de Lens, Benjamin Moukandjo n’avait pas encore pu faire ses débuts en compétition officielle avec les « sang et or », empêché par une vilaine blessure. C’est désormais chose faite puisqu’il est entré dans le dernier quart d’heure lors du match de ce samedi à Bollaert contre Sochaux (4-0, 15e journée de Ligue 2). Un moment savoureux pour l’ancien capitaine des Lions Indomptables et champion d’Afrique 2017 qui s’est exprimé à la fin de la rencontre. Il compte redoubler d’effort pour  enchainer les matches, retrouver son niveau et contribuer au grand retour du RC Lens en Ligue 1.

« J’attendais ça. Je ne savais pas quand ça devait arriver, c’est bien que ça tombe ce samedi avec une belle victoire et un bel hommage à Daniel Leclercq. Il va falloir continuer comme ça. Cela fait 2 mois que je suis au club, je me prépare. J’ai connu un arrêt important avec une lésion à la cuisse, mais j’ai des coéquipiers qui sont là, qui m’ont soutenu. Les kinés font un boulot extraordinaire. Tout ça, je pense que c’est derrière moi. Maintenant je vais me battre pour retrouver mon niveau. J’avais de l’envie, avec tout ce monde dans un stade mythique et un hommage rendu avant et pendant le match. Il y a toujours l’appréhension de savoir comment ça va se passer, si on ne va pas rechuter. On se pose pas mal de questions mais quand ça se passe bien, on est satisfait. Je ne peux pas dire combien de temps je me donne pour retrouver mon meilleur niveau. Je ne le sais pas exactement. Il faut enchaîner, faire des séances supplémentaires. Je sais que j’ai quelque chose à apporter, je vais me préparer pour ça. »

ARABIE SAOUDITE : Djoum débloque son compteur

Espagne : Zambo le dribbleur de la Liga

Share This