Economie des déclarations du capitaine des Lions indomptables au cours de la conférence de presse d’avant-match tenue vendredi à Yaoundé.

La rencontre comptant pour la première journée des Eliminatoires de la CAN 2019 se jouera ce samedi 10 juin 2017 à partir de 15 heures 00 au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

« L’état d’esprit de tout un chacun est là. On est conscient du statut qu’on a. Le plus dur commence maintenant. Le match de demain est un match qui compte. C’est important pour nous d’être dans la même dynamique pour bien entamer la Coupe des Confédérations qui commence dans une semaine. Nous allons mouiller le maillot comme il se doit face au Maroc, afin d’aller en Russie la tête haute. Nous sommes une famille et c’est quelque chose d’important, parce qu’entre nous, on fait le maximum pour que l’ambiance soit toujours bonne. On est persuadé qu’avec notre solidarité, notre vie de groupe, notre esprit collectif, on pourra encore soulever des montagnes. On sait tous que le plus dur reste à venir.

On a gagné la CAN il y a quatre mois, on ne va pas s’éterniser là-dessus. Ce serait inconscient de notre part de rester figés sur nos acquis. Même si on a gagné la CAN, ça ne veut pas dire que tout a été beau, tout a été clair. Il y a des choses à améliorer, et c’est ce que nous faisons pendant nos séances d’entraînement. Nous avons à présent deux échéances importantes qui s’annoncent : ce match contre le Maroc, et la Coupe des Confédérations. Nous ne devons pas passer à côté de ces deux rendez-vous”.

Coupe des Confédérations: Encore des problème de primes dans la tanière?

Lions Indomptables : Oyongo Bitolo out pour sept à huit mois, Broos inquiet

Share This