Au milieu d’une équipe camerounaise très moyenne mardi face au Benin (0-0), le milieu de Mayence en Allemagne a su sortir du lot.

Titularisé ce mardi à la place de Georges Constant Mandjeck, pas très rassurant lors des deux premières rencontres, Pierre Kunde Malong n’a pas trahi la confiance de Clarence Seedorf, le sélectionneur des Lions Indomptables. Malgré la mauvaise prestation d’ensemble des camerounais, le milieu de terrain de Mayence a pu sortir du lot. Son apport sur le plan offensif a été plus que consistant, lui qui a multiplié les transversales que les attaquants camerounais auraient pu exploiter si plus inspirés.

Sa désignation comme meilleur joueur du match pour sa première titularisation dans cette CAN égyptienne a fait l’unanimité. L’ancien sélectionneur des Lions Indomptables Claude Le Roy, très dithyrambique à l’égard de l’ancien pensionnaire de Best Stars de Limbe à la fin de cette rencontre,  aurait crié à l’injustice si le milieu camerounais n’avait pas été désigné par les experts de la CAF. « Il le mérité, il a été remarquable dans le jeu long, dans le jeu court. Il a souvent trouvé des solutions sur les transversales, ce qu’il fallait au lieu du jeu en profondeur comme Anguissa l’a beaucoup trop fait pendant un moment. C’est lui que j’aurais désigné aussi comme Homme du match, si j’avais à le faire. Il a fait un très bon match, il a fait un match intelligent, il a été très intelligent tactiquement.

», a indiqué Claude Le Roy, interrogé par Lion Indomptable.

Très heureux de recevoir cette récompense capitale, le joueur de 24 ans, a aussi tenu à reconnaitre la contribution de ses coéquipiers. « Là, je suis content, je félicité d’abord mes coéquipiers parce que je n’étais pas titulaire. Ils m’ont soutenu, ils m’ont donné la motivation qu’il fallait et j’ai abordé le match comme j’en ai l’habitude », a-t-il confié à la fin du match. Les secrets de ses performances du soir  ont été si simples. « J’ai joué mon football, j’ai joué avec le sang-froid comme d’habitude et je suis content parce qu’on a essayé de dominer le match, on a eu la possession pendant presque tout le match et on n’a pas juste marqué. Mais l’important c’était de se qualifier pour le deuxième tour », explique Kunde Malong qui a déjà la tête tournée vers le match des huitièmes de finale prévu samedi face au Nigéria à Alexandrie. « Ça sera un match très difficile pour nous parce que c’est le Nigéria. Mais bon, on essaie de respecter tous les rivaux, on va les respecter et on va essayer de les gagner », promet-il. ent 6;\l

Wiliam Tchango, à Ismaïlia

Claude Le Roy : « Je suis déçu par la production des camerounais »

Eric-Maxim Choupo : « Il n’y a pas lieu de s’inquiéter »

Share This