Pour le portier camerounais, l’intérêt que lui manifesteraient plusieurs clubs de premier plan est tout à fait justifié.

Gardien titulaire de l’Ajax Amsterdam, l’international camerounais André Onana alimente les folles rumeurs du prochain mercato depuis quelques semaines. Alors que plusieurs tabloïdes évoquent un retour vers son club formateur le FC Barcelone, d’autres médias sportifs présentent Chelsea, Tottenham, l’Inter et le PSG comme étant d’autres grosses écuries fortement intéressées par le profil du portier de 24 ans. Si la convoitise que le demi-finaliste de la Ligue des Champions 2019 suscite ne le laisse pas indifférent, elle ne le surprend pas non plus. “Ce n’est que normal aujourd’hui parce que je me dis que si je fais partie des gardiens du futur, c’est normal que je sois sur le marché, je devrais être sur leur liste comme plusieurs autres gardiens aussi.” A-t-il réagi au cours d’un entretien diffusé le samedi 11 avril 2020 par Canal+, dans l’émission “Droit dans les yeux”.

Si le gardien numéro 1 des Lions assure se sentir bien à l’Ajax, il ne cache pas son envie d’évoluer prochainement en Liga ou en Premier League. Une bonne nouvelle pour le FC Barcelone, Chelsea et Tottenham, les trois présumés prétendants issus de ces deux grands championnats. Sur le cas spécifique du Barça, un retour dans l’institution qui l’a accueilli de 2010 à 2014 ne s’accompagnerait en principe d’aucun protocole. “Avec le FC Barcelone, je suis toujours en très bon rapport, avec le président, avec les entraineurs. Donc, comme je l’ai dit, le Barça c’est ma maison, si je dois y rentrer, je rentrerai. Mais aujourd’hui, nous sommes loin de là, je suis le gardien de l’Ajax et on verra ce qui va se passer en fin de saison.” A-t-il indiqué.

C’est donc dire que la priorité du gardien camerounais, pour l’instant, reste de bien terminer la saison avec le club de la capitale néerlandaise. La suite, on la saura forcément. “Si je dois partir, je partirai. Vous savez, quand tu ouvres une porte, tu finis par la refermer un jour. Ce qui est sûr, un jour, je partirai de ce grand club qui m’a tout donné.” Conclut-il.

Covid-19 – André Onana : « Nous sommes en train de voir comment nous pouvons aider les populations camerounaises »

Lions Indomptables : Quand Stéphane Bahoken parle de Seedorf et Kluivert

Share This