Arraché à Léopards de Douala club d’Elite Two à l’intersaison, Mbappe Muller fait un début de saison tonitruant pour sa première en Elite One de sa carrière. Il n’a pas attendu longtemps pour se mettre en évidence sous ses nouvelles couleurs.

18 Octobre 2019, match d’ouverture de la Ligue 1 au stade Omnisport Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, Colombe du Dja et Lobo – Bamboutos de Mbouda. Mbappe Muller se signale par un doublé, d’abord à la 29ème minute de jeu puis juste avant l’heure de jeu. Ses deux premiers buts en Elite One ont des élans de Renard de surface. Sa saison est lancée…

A 19 ans, le natif de Douala fait déjà sensation pour ses premiers pas en Elite One. Après 8 journées de championnat, Hans Mbappe Muller a déjà inscrit 3 buts (en 7 matchs disputés) sur les 13 que compte Bamboutos de Mbouda. En allant le chercher à Léopards de Douala à l’intersaison, les dirigeants des Mangwa boys avait vu juste. Un attaquant puissant et renard de surface qui a réussi à inscrire 12 buts en terminant troisième meilleur buteur de l’Elite Two. Des statistiques qui avaient permis au « Bâna Ba Njo » de croire à la remontée en première division.

Mbappe, même pas peur !

Le début de saison du jeune Hans Mbappe Muller donne l’impression que les choses sont faciles pour lui, que non ! Sa place de titulaire à la pointe de l’attaque de Bamboutos de Mbouda est convoitée en interne par des attaquants plus expérimentés que lui. Citons pêle-mêle Rostand Kako, Aimé Gérard Mangolo et le ballon d’or camerounais 2016 Arouna Dang. Malgré toute celé, il écrase la pression en étant performant sur le terrain, comme cela a été le cas lors de la 6ème journée contre Fovu de Baham à Limbe. Laurent Djam, entraineur du club, ne tarit pas d’éloges sur sa coqueluche qu’il qualifie « d’attaquant altruiste ». Certainement une qualité rare chez les attaquants (très souvent taxés d’égoïstes) qui fait pour l’instant la différence avec les autres.

Famille modeste et débuts difficiles

Hans Mbappe Muller est le 4ème né d’une famille très modeste de 6 enfants dont il est le premier garçon.  Tous vivent en harmonie au quartier Ngodi Akwa. Ses envies de devenir footballeur professionnel depuis son enfance ont subjugué ses proches. Il intègre le Caïman de Douala en division régionale, deux ans plus tard le voilà à Léopards de Douala, une équipe légendaire qui a de grandes ambitions de remontée. Les débuts sont laborieux. Mais avec le coach Maurice Mpondo il réussit a marqué les esprits en deuxième partie de saison. Canon de Yaoundé, Astres de Douala et Bamboutos de Mbouda ont frappé à sa porte, mais le choix des mangwa boys a été vite fait. Peut-être le début d’une belle histoire…

Par Ernest M. Ouandié

Elite One : Les résultats et classement après la 9ème journée

Assana Nah: Tout sauf innocent !

Share This