Les brésiliens de Bépanda ont repris le chemin des entrainements ce lundi 7 septembre au stade de Camrail avec près de 85% de l’effectif de la saison dernière.

Les Astres de Douala sont de retour en Elite One, après une année passée au purgatoire de l’Elite Two. Et pour une redécouverte de l’élite du football camerounais, les Brésiliens n’entendent nullement faire de la figuration. Satisfait de la qualité des joueurs recrutés la saison dernière pour viser la montée, le club de la capitale économique a préféré jouer la carte de la stabilité, en maintenant environ 85% de son effectif dont les têtes de gondoles telles que : Kamta, Bassama, Deugoué…
Un recrutement ciblé a ensuite permis au club de Dieudonné Kamdem de combler les postes où le staff technique observait quelques défaillances, ainsi que les rares départs enregistrés dans l’équipe.
« Nous avons cherché la fine fleur capable de tirer l’équipe vers le haut », a assuré Anicet Mbarga Foe l’entraineur principal du club au micro de Lion Indomptable. Dans cette vague des arrivées, la recrue phare se nomme Léon Boyomo, meilleur buteur de l’Elite One la saison dernière sous les couleurs de PWD de Bamenda, qui a paraphé un contrat de deux saisons jeudi dernier. Il n’a cependant pas pris part à la première séance d’entrainement de ce lundi. L’attaquant longiligne prépare encore son installation dans la capitale économique. « Il est retourné vendredi à Yaoundé prendre tous ses effets et revenir. Vous savez, lorsqu’on est meilleur buteur, on s’attend inévitablement à réitérer l’exploit. Il était important pour lui d’aller dire au revoir au village et que sa prochaine destination, ce sont les Astres de Douala », a expliqué son entraineur.
Les autres recrues ont pour noms : Djomo Cédric transfuge de Star Renard, Mbasegue Nicolas (Canon de Yaoundé), Bile Dipanda (Stade Renard) et Ngon Neville (YOSA Bamenda). D’autres joueurs que le staff technique continue d’observer pourront compléter le groupe dans les prochains jours. Avec cet effectif, le club est convaincu qu’il pourrait titiller les cadors de l’Elite One. Mais l’objectif des Astres reste avant tout le maintien. « Lorsqu’une équipe accède nouvellement en élite, les probabilités de redescendre sont énormes, ce d’autant plus que nous accédons à une division que nous ne maîtrisons plus et où nous avons pratiquement perdu nos repères. Nous allons les jouer avec les armes à notre possession tout en respectant les ainés qui n’ont pas bougé dans cette division depuis, c’est-à-dire le champion PWD et les cadors tels que : Coton, Union, Eding, APEJES… Mais, nous allons jouer sans complexe aucun tout en sachant que dès que le maintien sera assuré, tout ce qui viendra après sera assimilable à un bonus. » Indique Anicet Mbarga.
Après plus de six mois d’inactivité à cause de la crise sanitaire liée au Coronavirus, le contenu de la première séance d’entrainement a été plutôt allégé. Pour permettre aux joueurs de retrouver rapidement le rythme, le club prévoit deux séances d’entrainement par jour. Cette première séance d’entrainement a été précédée des tests de covid effectués à tout l’ensemble de l’effectif la semaine dernière. Le démarrage du championnat initialement prévu le 26 septembre 2020 a été reporté sine die.

Mercato/Élite One: Astres de Douala frappe fort en s’offrant Léon Boyomo

[Urgent] Canon de Yaoundé : Minkreo Birwe est le nouvel entraîneur !

Share This