A peine arrivé au sein de l’effectif des Nassara Gamakaï, le joueur formé au Centre de Coton Sport de Garoua se montre déjà indispensable.

Il nous avait habitués à des performances stratosphériques  sous les couleurs de Coton sport de Garoua avec lequel il terminait meilleur passeur de Ligue 1 à l’issue de la saison 2017-2018 avec neuf passes décisives et cinq buts. Recruté par l’Union sportive de Douala pendant le dernier mercato, le jeune milieu offensif (19 ans) n’a pas baissé de rythme. On pourrait même dire que sa puissance est montée d’un cran, eu égard à ce qu’il réalise comme prouesse en ce début de saison. Mercredi face à APEJES de Mfou au Middle Farm stadium de Limbe, en marge de la 8ème journée de l’Elite One, il a eu l’occasion d’ajouter une ligne à ses belles statistiques en offrant une passe décisive à Sidiki Aboubakari pour l’ouverture du score (57e). C’est la quatrième fois qu’il délivrait la dernière passe sur les 9 buts déjà inscrits par l’Union sportive de Douala cette saison. Comme face aux précédents adversaires, il a été dans tous les bons coups des Nassaras qui terminaient vainqueurs du match (2-1). Doté des qualités techniques bien au-dessus de la  moyenne, Assana est inarrêtable lorsqu’il accélère sur les côtés. Des incursions qui se terminent généralement par de précieuses offrandes dans la surface de réparation lorsque le nouveau dépositaire de jeu des verts et blancs ne fonce pas lui-même vers les buts. « J’essaie de donner le meilleur de moi-même chaque jour au stade et même à l’entrainement. Et c’est le fruit d’un travail acharné et Dieu me réconforte toujours », répond-il lorsqu’on l’interroge sur les secrets de sa constance.

Sans surprise, Daniel Walinjom, le coach des Nassara Gamakaï a déjà fait de lui un homme clé de son dispositif. «Assana, tout le monde sait qui il est et d’où il vient. C’est également un très bon joueur balle au pied et très remuant. Je pense que quand vous avez ce genre de joueur dans votre équipe, vous ne pouvez qu’être content, surtout quand il est au top de sa forme », se réjouit le technicien camerounais. Le jeune milieu de 19 ans qui était l’un des cadres de l’équipe  de Bertin Ebwelle à la Coupe d’Afrique des Nations U17 Gabon 2017, a l’ambition de battre tous ses propres records de performances à l’issue de cette saison en cours. « Mes ambitions, c’est de faire plus que ce que j’ai fait auparavant. J’étais meilleur passeur il y a deux saisons avec 9 passes décisives et cinq buts, je vais essayer une nouvelle fois de faire parler de moi dans le championnat. Je suis déjà à quatre passes décisives cette saison et je compte faire plus », a-t-il confié au reporter de Lion Indomptable. Le fan de Lionel Messi qui rêve de jouer à Liverpool est en tout cas sur la bonne voie. Sa non-convocation par Clément Arroga, coach des A’ pour la première phase du stage préparatoire au CHAN 2020, il la prend avec philosophie, espérant prochainement mériter sa place par le travail. « Je ne suis pas déçu parce que les coaches peuvent bien faire leurs choix. Je sais que le championnat est encore long, il y a encore plusieurs matches et je vais essayer de faire en sorte qu’on m’appelle par mon travail », confie le joueur.

Avant APEJES mercredi, plusieurs autres défenses du championnat avaient déjà goûté à son venin, notamment celles d’Eding Sport de la Lekie qui l’avait vu délivrer deux passes décisives pour le doublé de Samuel Nlend à la quatrième journée  et d’Avion Academy contre lequel il avait aussi été passeur décisif.

BAMBOUTOS DE MBOUDA : Mbappe Muller, la bonne pioche

Léoard Chatelin Gweth : APEJES tient son « Messi »

Share This