Dans la prestigieuse suite de Gianni Infantino le président de la FIFA au CAF Awards 2019 en Egypte, Arsène Wenger a esquissé quelques mots sur le football camerounais. Le technicien français qui a écrit ses lettres d’Or au sein d’Arsenal FC en Angleterre a fait un diagnostic rapide de ce qu’est le football dans le pays des lions indomptables.

Depuis Votre départ d’Arsenal on ne vous a plus vu sur les bancs de touche, quelle est l’actualité d’Arsène Wenger ?
« Je suis à la FIFA, je réfléchis beaucoup en ce moment, à la façon de développer le football en Afrique. Le Cameroun c’est un de mes soucis, parce que je trouve que c’est un vrai pays du football, ça l’a toujours été. Et que ces derniers temps ils ont des équipes nationales qui sont un peu moins fortes, qu’elles l’étaient dans le temps. Donc il est temps pour le Cameroun de se réveiller. Et je vais essayer de les aider un peu.

Serez-vous du voyage au Cameroun pour les compétitions à venir ?
« Je ne sais pas encore si je serais là, je vais voir mon agenda. Mais j’aimerais bien venir » a glissé le technicien français de 70 ans qui a dirigé les gunners pendant 22 ans (de 1996 à 2018)

Ihims Jane-Mary : « La composition de l’hymne du CHAN m’a pris deux jours »

CAN 2021 : les assurances de Constant Omari

Share This