A cause de la crise sanitaire liée au Coronavirus, les compétitions nationales de football n’iront pas jusqu’au bout. Une décision du Comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) rendue publique mardi, 13 mai 2020 à l’issue d’une réunion tenue en visioconférence, annonce l’arrêt de tous les championnats. Une décision qu’accompagnent plusieurs autres indications sur le sort réservé aux uns et aux autres dans les différentes catégories. Lion Indomptable recense pour vous l’essentiel à retenir.

PWD de Bamenda sacré champion du Cameroun

L’Elite One, le championnat de première division du Cameroun n’ira pas au-delà de la 28ème journée, là où il était rendu avant la survenue de la pandémie du Coronavirus. A ce stade, c’est PWD de Bamenda qui caracolait en tête avec 47 points (13 victoires, 8 nuls, 7 défaites), un de plus que le poursuivant Coton Sport de Garoua et deux de plus que la Colombe du Sud. L’instance faitière du football camerounais a décidé de le sacrer champion du Cameroun. Ainsi, après 58 années d’existence, le club de la région du Nord-Ouest qui n’avait dû son maintien en première division qu’à une décision de justice, remporte son tout premier sacre et représentera le Cameroun à la prochaine Ligue des Champions de la CAF.

Mystère sur l’identité du deuxième

Si la FECAFOOT a déclaré officiellement PWD de Bamenda champion du Cameroun, un flou persiste cependant sur l’identité de son dauphin, pourtant susceptible d’aller en Coupe de la CAF, en l’absence du vainqueur de la Coupe du Cameroun, une compétition qui n’a aucune chance de se tenir cette année. Tout porte à croire que Seidou Mbombo Njoya et ses pairs ont fat express d’omettre cette précision. En effet, deux équipes pour le moment s’attribuent cette deuxième place. Il s’agit de Coton Sport de Garoua (46 points) classé officiellement deuxième. La Colombe du Sud, 3ème avec 45 points estime pour sa part que cette deuxième position devrait lui revenir, sachant que Coton sport qui avait déjà joué le match avancé de la 29ème journée d’Elite One face à Eding  a disputé un match de plus qu’elle. Du coup, un classement au quotient (moyenne de points par match) le ferait passer devant. Les dirigeants du football camerounais se donnent peut être du temps pour adresser cette question non moins cruciale et départager les prétendants.

Un championnat Elite One à 20 la saison prochaine

En proclamant de l’arrêt des championnats, la FECAFOOT a décidé qu’aucune équipe de l’Elite One n’ira en division inférieure. Une décision qui, selon le président Seidou Mbombo Njoya, a été prise « dans le respect de l’équité sportive » pour ne « frustrer personne ». Les 18 clubs qui se sont mesurés au cours de cet exercice seront rejoints par les deux premiers de l’Elite Two, pour une compétition à 20 clubs la saison prochaine. Une décision qui permet aux relégables, à savoir : la Panthère du Ndé, le TKC de Yaoundé, Avion Académie et le Dragon de Yaoundé de pousser un ouf de soulagement. C’est donc dire qu’à cause du Covid-19, le CTT ne mettra pas en marche son plan de réduction du nombre de clubs de l’élite la saison prochaine, comme prévu. Alim Konate, le patron de cette entité chargée de la gestion des championnats professionnels annonçait en effet le passage à 16 clubs en Elite one la saison prochaine et à 14 équipes l’année suivante.

Astres et Yafoot en Elite One

Relégué injustement en Elite Two à l’issue de la saison dernière, Les Astres de Douala, malgré l’assurance du Comité Technique Transitoire (CTT) qui promettait de les rétablir dans leurs droits, quelles que soient leur performances de la saison, n’ont pas voulu prendre de risque. Le club de Dieudonné Kamdem a validé sa montée sur le terrain. Leader de l’Elite Two avant l’arrêt des activités avec 45 points, il retrouvera la division supérieure en compagnie de son dauphin Yafoot (42 points). Les douze autres équipes de ce championnat sont maintenus, ce qui arrange les affaires de Foncha Street (18 points) et AS Matelots (17 points) qui avaient presque dit adieu à l’Elite Two.

Un championnat Elite Two à 12 la saison prochaine

De 14 équipes cette saison, le championnat Elite Two se disputera avec 12 clubs la saison prochaine. Si les deux premiers de cette compétition rejoindront la division supérieure pour le prochain exercice, elle n’accueillera en revanche aucun promu venu des ligues régionales, la saison étant annulée au niveau du football amateur.

Louves Minproff remporte le championnat féminin

Leader avant l’arrêt des activités en raison de la crise sanitaire, Louves Minproff est sacré champion du Cameroun de football féminin. Un titre de plus pour le club de Yaoundé qui regorge plusieurs grands noms du championnat. Comme chez les hommes, aucun club de première division de football féminin ne descend en division inférieure. En raison de l’annulation du championnat de deuxième division, aucune montée ne sera attendue non plus.

Saison blanche chez les amateurs et les jeunes

Avant l’avènement de la crise due au Coronavirus,  les championnats régionaux et de football jeunes n’avaient pas beaucoup avancé dans l’ensemble. La FECAFOOT a décidé d’annuler purement et simplement ces compétitions en les réaffiliant d’office pour les compétitions de la saison 2020-2021, « chacun, en ce qui le concerne dans sa division de la saison annulée. »

Elite one: PWD sacré champion du Cameroun

Élite One 2019-2020: PWD de Bamenda, un champion venu d’ailleurs

Share This