hermétique à la polémique, Antonio Conceiçao, le sélectionneur du Cameroun appelle tout le monde à faire bloc.

“J’aimerais passer un message à tout le peuple Camerounais et à tout le monde car on est en train d’arriver à la fin des qualifications de la CAN au Cameroun. Comme je l’avais dit depuis le début, j’allais me baser sur un squelette et plusieurs joueurs pour avoir un maximum d’informations et d’analyses pour pouvoir former un groupe. Les prochains matchs qui viendront après ces deux matchs qu’on va avoir seront les qualifications pour le championnat du monde et ce sera très important pour nous. Là on se basera sur les joueurs sur qui je compte le plus fort possible pour atteindre les objectifs qu’on s’est fixés. Je veux aussi qu’on sache qu’on est des gens sérieux. On essaie de donner le meilleur de nous-mêmes pour donner la joie au peuple camerounais. Qu’on ne cherche pas à nous déstabiliser pas moi parce que j’ai l’habitude de tout ça. Qu’on arrête de faire les polémiques autour de l’équipe et des joueurs parce que ça ne sert à rien. Il faut qu’on reste unis, qu’on marche tous dans la même direction parce que la victoire sera celle de tout le monde. Je suis honnête, je suis transparent, je n’ai rien à cacher. Mon travail est vu par tout le monde. Je suis quelqu’un de très ouvert certes très sensible. Moi, mon staff et les joueurs, on a envie de donner la joie au peuple camerounais. Quant à la presse, je pense qu’elle joue un rôle important dans tout ça. Restons unis, restons tous ensemble, marchons dans la même direction. Que ce soit nous, les gens de la fédération, du ministère et du gouvernement, on a une seule envie : faire que les camerounais se sentent fiers de leur équipe et heureux après chaque victoire des Lions indomptables. On a tous le même objectif c’est la victoire.”

Cap vert – Cameroun (3-1) : A quoi ressemble la première défaite de Toni Conceiçao sur le banc des Lions ?

Elite One : Les enjeux de la 4e journée

Share This