Après sa première victoire sur le banc de touche des Lions Indomptables (1-0) dimanche face au Rwanda, le technicien portugais a dévoilé son plan de travail jusqu’en mars 2020 où les Lions se retrouveront à nouveau pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2021.

« Par rapport au travail qui va être fait maintenant jusqu’au mois de mars, il n’y aura pas d’entrainement sur le terrain parce que les joueurs devraient être dans leurs clubs. Notre travail sera l’analyse, on va analyser et observer plusieurs joueurs. Tous les joueurs camerounais qu’il y a partout dans le monde vont être observés. On les observe parce qu’il peut avoir des joueurs qui peuvent apporter à la sélection ce qu’elle n’a pas. C’est un travail très long, c’est un travail qui demande du temps. Ca va donc être ça le travail au cours des trois prochains mois. Analyser et observer et préparer l’équipe pour le mois de mars tout simplement. Par la suite, il faut créer un bon groupe. La compétition est trop importante, il faut qu’on soit apte pour la compétition. Avant la phase finale, il faut qu’on ait le meilleur groupe possible. »

Diffusion de Rwanda-Cameroun : La CRTV et l’UAR se crêpent le chignon

Lions Indomptables : Stéphane Bahoken veut jouer la CAN 2021 à la maison

Share This