Dans un entretien accordé au site Goal.com, le sélectionneur des Lions indomptables encense le défenseur de Saint-Étienne qui ne compte que quatre matchs avec l’équipe du Cameroun.

« Harold est l’un des joueurs que j’ai amenés à la sélection nationale. Je vois qu’il s’améliore à chaque match au niveau du club et pour moi, c’est fondamental dans sa progression. C’est quelqu’un qui a besoin de la compétition pour gagner en confiance et atteindre son plein potentiel. Depuis que j’ai pris mes fonctions de sélectionneur , Harold a toujours été l’une de mes options. Au début, nous avons dû régler quelques problèmes administratifs mais, depuis le match contre le Japon le 9 octobre (0-0), il peut jouer normalement avec nous et fait partie des premiers noms que je coche sur la feuille de match. Je suis très content de lui. Il a remporté sa place dans la sélection et est l’un de mes meilleurs choix pour la prochaine mission pour le pays », a exprimé Antonio Conceiçao. .

Le technicien portugais pense aussi que Moukoudi doit travailler la constance et la régularité dans ses performances pour espérer une grosse carrière. « On a déjà affaire à un très bon joueur pour jouer en Ligue française 1. Maintenant, s’il veut voir plus haut que Saint-Étienne, jouer régulièrement le Top 5 en France et en Europe, il va devoir gagner en régularité dans ses performances. Cela passera par le travail, par l’expérience qu’il acquiert à Saint-Étienne… Il doit avancer pas à pas, qu’il s’impose comme un cadre de la défense pour Saint-Étienne. Harold doit se fixer des objectifs de carrière. En termes de qualités, de technique, de talent, il a tous les prérequis pour une carrière réussie. Mais c’est vraiment à lui de définir quelles seront ses prochaines étapes », a suggéré l’entraîneur Conceiçao.

Abdouraman Hamadou Baba : « Seïdou Mbombo Njoya ne connaît pas le football »

CAN Beach Soccer : Avec ou sans le Cameroun ?

Share This