A l’issue du stage des lions U17 qui s’est déroulé au centre d’excellence de la CAF à Mbankomo, le nouvel entraineur des lions cadets, Anicet Foé Mbarga fait le point.

C’est un bilan tout à fait satisfaisant dans la mesure où nous avons travaillé pendant deux semaines. A l’issue de ces deux semaines, nous avons quelques matchs d’évaluation. Au sortir de ces matchs d’évaluation, les statistiques sont reluisantes et impressionnantes dans la mesure où nous avons marqué 13 buts sans en encaisser. Je crois que ça augure de lendemains meilleurs mais il ne faut oublier comme je l’ai dit à maints égards que nous avons hérité d’un lourd. Ce que nous laisse la génération Steve Mvoue et Libiih Thomas est extrêmement lourd avec un titre de champion d’Afrique et une participation à une coupe du monde. Nous devrions faire la même chose sinon mieux. Voilà pourquoi il était déjà important de poser les jalons et de faire comprendre à nos jeunes joueurs que même si la formation continue, il est important de nous installer dans une spirale de victoires. Nous étions 37 joueurs, tous les compartiments étaient plus ou moins équilibrés. Le sempiternel problème du football camerounais est la ligne d’attaque mais nous avons essayé de compenser ces manquements avec des milieux de couloir et des milieux de terrain qui avaient pour objectifs de marquer. Le prochain stage va reprendre le 18 janvier et nous allons réduire le nombre à 30. Cela nous permettre de travailler un peu plus en détail.” 

CHAN 2021 : Le ministre des sports veille au grain

Ligue 1 : Toko Ekambi nommé pour le titre du joueur du mois de décembre

Share This