Angu Lesly qui suit particulièrement les deux représentants camerounais en Ligue des champions et à la Coupe de la CAF, analyse leurs chances de qualification. Pour le rédacteur du site kick442, Coton sport de Garoua et PWD de Bamenda ont leur destin en main malgré les fortunes diverses de la manche aller.

Après la défaite de PWD Bamenda à domicile, quelles sont ses chances ce dimanche ?

Je pense que tout est possible pour PWD. En football déjà, tout est possible. Lorsque vous regardez la rencontre aller de PWD de Bamenda contre Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud, les camerounais n’ont pas été ridicules pour leur premier match en champions League. PWD a montré qu’il peut se créer des occasions de but. Maintenant, c’est au club de savoir réagir rapidement après la défaite. C’est vrai que tout ce que le club a vécu ces derniers jours des événements comme le départ tardif en Afrique du Sud qui créent davantage le doute dans les esprits. Mais, on garde espoir, on a souvent vu des équipes dans ce type de situation réagir.

Fort de sa victoire 2-0 à Lomé, Coton sport de Garoua est plus proche de la qualification. N’est-ce pas ? 

Coton sport n’est pas dans la même situation. Il a d’abord fait un grand boulot à l’aller à l’extérieur en gagnant 0-2. Il y a moins de travail à faire maintenant. Coton n’est pas soumis à une obligation de victoire comme c’est le cas pour PWD. Il est juste question de bien gérer le match pour passer au second tour. Tous les bookmakers donneraient plus de chances à Coton de se qualifier. Et puis tout le monde connait son visage quand il joue dans son fief à Garoua. C’est une équipe qui sait apporter la plus-value quand elle joue chez elle. Pis encore ça fait trois ans que Coton n’a plus accueilli un match à domicile. Tout cela compte. Ajouter à ça les recrutements effectués et la préparation qu’a eue cette équipe. Ca va être très difficile pour l’adversaire. Surtout que cet adversaire a eu des difficultés pour rallier le Cameroun. On parle de près de 10 heures d’escale en Côte d’ivoire, environ 8 heures à Douala. Ce club n’a pas eu la même préparation que Coton sport de Garoua. C’est pour tout cela que le club camerounais va favori. Mais il va falloir faire attention, car comme je le disais, tout est possible en football.

Coupe d’Afrique interclubs : Lawrence Nkede analyse les chances de PWD de Bamenda

Ligue 1 : Ganago buteur à Rennes

Share This