De cette rencontre amicale des lions indomptables à Tunis l’on retiendra deux choses. Les débuts poussifs du nouveau dresseur des lions indomptables, et Fabrice Ondoa. Le premier a réussi malgré tout a mettre en déroute une formation tunisienne pourtant à domicile en alignant un onze légèrement remanié. Le second a tout simplement fait reparlé de lui en bien alors qu’il vit une situation situation chaotique en club. Retour sur ce énième Tunisie – Cameroun sanctionné cette fois par un 0-0 frustrant.

Joué sur la pelouse du stade olympique de Rades (dans la banlieue sud de Tunis), ce match amical s’inscrit dans le cadre des préparatifs des deux sélections à la prochaine CAN 2021 (Coupe d’Afrique des Nations), prévue au Cameroun. La Tunisie a fait match nul contre le Cameroun (0-0) Les 15 premières minutes allaient être à l’avantage des tunisiens qui monopolisaient la balle avant que le Cameroun ne commence à prendre les choses en main et faire douter cette équipe de Tunisie. Comme sur cette action à la 30′, partie du milieu Kunde Malong et Ganago allaient sortir du pressing Tunisien pour trouver Toko Ekambi seul sur son côté gauche qui allait entrer son pied droit et trouver Djoum à l’entrée de la surface qui décrochait un tir bien capté par le portier tunisien .

Le Cameroun a failli se faire surprendre avant la mi-temps mais un Fabrice Ondoa assez vigilant allait repousser la balle hors de son but.

Le paradoxe Fabrice Ondoa, fait son show

Début de la 2è mi-temps les Tunisiens prenaient les camerounais à la gorge avec un bloc très empêchant les lions de jouer qui se caractérise par plusieurs pertes de balles. 58′ les camerounais allaient commettre une faute qui offrait un pénalty aux tunisiens sur un une-deux habillement effectué. Pénalty tiré et renvoyé par le poteau de Fabrice Ondoa parti du bon côté.Sur une incursion de Bassogog, Arnaud Djoum une fois de plus inquiétait le portier tunisien sans trouver le chemin de filets.
La suite de la rencontre devenait un duel entre Ondoa et les attaquants tunisiens qui utilisaient les espaces laissées par la défense camerounaise (Une grande forme affichée par le gardien de but du KV Ostende qui fait pourtant banquette en club, au point de n’avoir disputé la moindre minute de championnat belge. Une situation qui nous rappelle drôlement celle de 2017).
62eme minute de jeu, nouvelle situation intéressante pour la Tunisie mais Yassine Khenissi ne parvient toujours pas à trouver le cadre après une passe en retrait de Khaoui. 72′ Grosse pression de la part de la Tunisie sur le but camerounais mais les tunisiens ne parviennent pas à tromper la vigilance de Ondoa très performant.

La fin de la rencontre allait baisser en intensité et les deux équipes devaient se séparer sur un score nul.

Les onzes de départ :
Tunisie : Ben Mustapha, Kechrida, Bronn, Meriah, Maaloul, Skhiri, Chaalali (Ben Mohamed), Sassi, Sliti (Rafia), Khaoui (Srarfi), Khenissi, Layouni.

Cameroun : Ondoa, Collins, Onguéné (Dawa), Ngadeu, Oyongo, Djoum, Kunde, Zambo Anguissa (Fuchs), Bassogog, Toko Ekambi (Salli), Ganago.

Par Marc Chouamo

Omam Biyik : « Nous nous appliquons à être à la hauteur »Auto Draft

Tunisie-Cameroun (0-0) : Yves Tchamadeu passe la prestation des Lions au scanner

Share This