Benjamin Moukandjo ont été battus 0 but contre 4.

La surprise espérée ne s’est pas produite. Opposés ce mardi soir à la Colombie, les Lions indomptables n’ont pas fait le poids. Ils ont été écrasés par James Rodriguez et ses coéquipiers, vainqueurs 4-0.

Sans qu’on ne comprenne exactement ce qu’il recherchait, Hugo Broos a préféré ménager ses titulaires habituels (8 absents dans le onze de départ par rapport au match contre le Maroc). Un choix suicidaire face à une équipe colombienne,  5ème au dernier classement FIFA et une des meilleures sélections au monde qui s’est littéralement baladée devant un Cameroun complètement absent.

Après avoir résisté pendant le premier quart d’heure, la défense camerounaise cède finalement à la 16ème minute moment auquel James Rodriguez trouve l’ouverture du score sur une frappe  sèche dans un angle fermé. L’attaquant du Real Madrid se mue ensuite en passeur sur le but de Yerry Mina (30e) qui permet aux Cafeteros de mener 2-0 à la pause.

De retour des vestiaires, le Cameroun déjà très en difficulté est réduit à dix suite à l’expulsion de Robert Ndip Tambe pour un geste d’humeur (47e). Une exclusion qui ouvre davantage le champs aux colombiens. Mina, le défenseur  central de Palmeiras réussit le doublé sur un centre de Moreno (52e). José Izquierdo, l’attaquant du FC Bruges signe la quatrième réalisation colombienne  après un exploit personnel de Fabra à la 85ème minute.

Les Lions indomptables perdent lamentablement face à un adversaire qui présente pratiquement les mêmes caractéristiques que le Chili, premier adversaire du Cameroun à la Coupe des Confédérations Russie 2017. En alignant l’équipe B, Hugo Broos a manqué l’occasion d’apprécier le réel niveau de ses potentiels titulaires. C’était quoi le plan?

 

 

Cameroun-Colombie: Le onze surprenant de Broos sans Bassogog, ni Aboubakar

Coupe des confédérations: Broos fera-t-il finalement confiance à Jonathan Ngwem?

Share This