Le Mouloudia Club d’Alger envisage résilier le contrat du footballeur camerounais Wankewai Rooney Eva, en raison des faux documents qu’il aurait brandis, au moment de son engagement avec le club.

Présenté comme un attaquant international camerounais, Wankewai Rooney Eva avait signé pour trois ans au Moloudia Club d’Alger en juillet 2019. Payé mensuellement presque à prix d’or, le club algérien n’était pas satisfait des performances du « buteur international camerounais » qui n’a inscrit qu’un seul but, en une phase aller de championnat. Il a fait l’objet d’un prêt à l’AS Ain M’lila, mais il continuait d’être payé à 800 000 dinars algériens (soit environ 3 464 000 Francs CFA) par le Mouloudia Club tous les mois. Incapable de trouver un club pour se débarrasser de Wankewai Rooney Eva, les algériens ont fouiné pour retracer son parcours.

Ayant saisi la fédération camerounaise de football, le secrétaire général de cette instance fédérale Benjamin Didier Banlock a transmis une note informant que le joueur en question ne figure dans aucune base de données du football camerounais. Pourtant la législation en cours en Algérie oblige aux joueurs étrangers le statut d’international avant toute signature dans un club. Wankewai Rooney Eva qui s’est vu signifier une annonce de rupture de contrat, selon la presse algérienne, a indiqué qu’il se plaindra devant les juridictions compétentes pour avoir l’intégralité de ses salaires, avant de quitter le club. Le Mouloudia Club d’Alger envisage également saisir les autorités judiciaires.

Ligue Europa : Grenade qualifié. Yan Eteki peut dire merci aux siens

Ligue 1: Le PSG écrase Angers et Bahoken

Share This