Envoyé sur le banc d’Ebolowa FC par certains médias, le sélectionneur des Lionnes indomptables du Cameroun dément dans une interview qu’il nous a accordée ce mercredi. Alain Djeumfa évoque aussi les prochaines échéances de l’équipe nationale notamment le match contre le Chili comptant pour le dernier tour des éliminatoires des JO. 

Bonjour Alain,

Bonjour,

La rumeur vous annonce à Ebolowa FC. Info ou intox ?

C’est faux ! Je n’ai signé nulle part. Ce sont de fausses rumeurs. J’apporte mon soutien à toutes les équipes du football féminin au Cameroun. Je le fais avec Eding, les forces armées et Eclair de Sa’a. Je serai à Douala dans quelques jours pour travailler avec l’équipe de Balog John.

Quelle est votre actualité en ce moment ? 

Pour le moment, on n’a pas encore commencé avec les stages. On a déposé le programme de travail et on attend qu’on nous donne le quitus.

Plusieurs joueuses professionnelles ont signé avec des équipes locales ces derniers temps. C’est une bonne chose pour le championnat local n’est-ce pas ? 

Oui, le plus important c’est qu’elles jouent que ce soit au Cameroun ou à l’étranger. Nous sommes dans la perspective de faire aussi confiance aux filles qui jouent au pays. Le dernier match des éliminatoires des JO l’a démontré. On a composé avec 30 à 50°/° de joueuses qui évoluent au pays et 50°/° de joueuses professionnelles. Ca permet de lancer le championnat national.

Parlant justement du championnat national, ça reprend ce samedi avec beaucoup d’engouement et d’effervescence. Ca démontre que le football féminin évolue. N’est-ce pas ? 

Oui, c’est une bonne chose pour notre football. On en profite pour dire merci aux autorités pour cette avancée. Je crois que sur les plans individuel et collectif, ça aura aussi beaucoup d’impact.

Pensez-vous au match contre le Chili qui va être un rendez-vous à la fois capital et difficile ? 

Oui, bien évidemment. Nous visionnons les matchs amicaux que le Chili est en train de faire. Vous savez que le Chili est en stage depuis le 2 septembre. Nous les suivons régulièrement. Nous savons que le match sera difficile. Nous avons déposé un programme de travail conséquent et nous attendons la validation pour lancer.

Par la rédaction

 

 

 

Lens : Franck Haise donne les nouvelles de Ganago

Transfert : Alexandre Song est arrivé à Djibouti

Share This