Les interprétations du discours président de la République à la Jeunesse le 10 février divergent. L’invitation adressée aux instances du football camerounais à se ressaisir pour un retour de la sérénité dans le football, est diversement appréciée. Selon  Akoué Domingo, membre de l’association des clubs amateurs, le chef de l’Etat demande à la Fecafoot de respecter la décision du TAS. 

Que comprenez-vous par « les instances qui organisent le football doivent se se ressaisir » ?

Le président de la République a été assez clair lorsqu’il demande de se ressaisir. Dans l’entendement courant, lorsqu’on demande à quelqu’un de se ressaisir cela signifie qu’il n’est pas sur la bonne voie, que vous êtes en train de vous perdre. Vous êtes dans une association où l’on vous oppose des décisions de justice que vous ne respectez pas. Le chef de l’État vous demande de vous ressaisir, voudrait dire que vous devez vous remettre sur le bon chemin.

A qui s’adresse concrètement le chef de l’État ?

Le chef de l’État s’adresse à tout le monde. Il choisit de mettre «instances faitières du football » au pluriel. Or, en principe, la seule instance faîtière au Cameroun c’est la Fėcafoot. Le président parle des instances parce qu’il y a aujourd’hui plusieurs intervenants dans notre football. Il y a une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), la cour suprême du sport au monde, qui dit que l’élection du président de la Fėcafoot est annulée. Les juristes qui sont encore lucides vous disent que annuler veut dire anéantissement de tous les effets. Mais des gens, avec la complicité de certains membres du gouvernement qui ont des intérêts masqués à la Fédération, disent que la sentence suppose qu’on maintient en place les gens dont l’élection a été annulée. C’est également à eux que le président s’adresse dans son discours. Le chef de l’État montre qu’il est bien au courant de tout ce qui se passe. Il est bien au courant que l’élection à la Fėcafoot a été annulée. Il sait ce que cela signifie et implique.

Banga Bindjeme II : “On joue contre un favori qui revient de la ligue des champions”

Coupe de la CAF : Coton sport en rouge pour le Niger

Share This