L’affaire Djonkep Bonaventure contre UMS de Loum, mise en délibérée ce jeudi 24 septembre 2020, a été renvoyée au 1er octobre et le club du Littoral pourrait voir sa rétrogradation maintenue, le mois prochain.

La sentence prononcée par la chambre nationale des résolutions des litiges de la FECAFOOT avait condamné UMS de Loum à verser 7 700 000 francs cfa à l’entraineur Bonaventure Djonkep au titre de dédommagement pour son licenciement sans juste cause et aussi avait décidé de la relégation du club en Elite Two. Les conseils du club du Moungo avaient fait appel de cette décision.

Sauf que depuis cet appel, UMS de Loum n’a toujours pas dédommagé son ancien entraineur. Mise en délibérée ce jeudi, l’affaire vient, à nouveau, d’être renvoyée au 1er octobre prochain pour faute de rapporteur. En effet, incapable de payer le montant décidé par la sentence de la chambre de résolution des litiges de la fédération camerounaise de football, le champion du Cameroun 2016 souhaitait que l’instance faitière règle cette facture à sa place au regard des dettes qu’il a avec le club de Pierre Kwemo. Toute chose que la fédération a refusé. La décision finale qui forcément aurait marqué la rétrogradation du club en Elite Two vient d’être ajournée.

Pascal Abunde (PWD Bamenda) : «nous n’avons pas encore reçu quoique ce soit des pouvoirs publics »

Feutcheu FC : Désormais appelez-moi Djiko FC de Bandjoun

Share This