Dans un communiqué de presse rendu public ce vendredi 1er novembre 2019 par Alim Konaté le président du CTT, la FECAFOOT estime entre autres n’avoir jamais été citée comme partie à cette procédure.
La réaction de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) était très attendue sur l’affaire New Stars, club de Douala dont une sentence de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) demande le maintien en élite One malgré sa relégation sur le terrain au terme de la saison écoulée. L’instance faitière s’est finalement prononcée ce vendredi 1er novembre via un communiqué de presse portant la signature d’Aboubakar Alim Konaté, Premier Vice-président de l’instance et par ailleurs président du Comité Technique Tansitoire créé pour gérer le football professionnel après la suspension de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC). Il y apparait en substance que la fédération n’a pas l’intention d’appliquer cette sentence obtenue de haute lutte par le président Faustin Domkeu qui contestait le règlement appliqué par la LFPC pour faire descendre trois équipes en Elite 2 au lieu d’une seule.
L’institution en charge de la gestion du football camerounais estime qu’elle n’a jamais été citée comme partie à cette procédure, « toutes choses rendant les décisions en découlant inopposables à la FECAFOOT », fait savoir Alim Konate. « En rentrant en collusion avec un organe suspendu, ajoute le patron du CTT, New Stars ne peut demander à la FECAFOOT d’appliquer une décision dont elle n’était pas partie, raison pour laquelle le CTT a maintenu le calendrier de ses programmations ». La FECAFOOT parle en outre d’une démarche qui privilégie le verdict du jeu, estimant que « c’est contre l’éthique sportive d’être relégué en division inférieure par les résultats acquis sur le terrain et vouloir se maintenir par un usage abusif du droit ». « Le Premier vice-président de la LFPC, Président de New Stars, a participé à fixer les règles du championnat 2018/2019 dont il maitrisait les mécanismes de montée et de descente. L’esprit du fair-play, qui est l’essence de notre sport, recommande de respecter les règles connues à l’avance et les résultats même s’ils nous sont défavorables », conclut le communiqué de presse d’Aboubakar Alim Konaté.
Depuis que cette décision de la CCA est tombée le 21 octobre 2019, New Stars de Douala a décidé de ne pas se présenter à ses rencontres programmées en Elite Two. En date du 25 Octobre 2019, le club de la capitale économique avait saisi la FECAFOOT par voie d’huissier( Me Embolo Messima Martine) pour contester sa programmation en Élite Two d’une part, et pour exiger les 8.000.000 FCFA remis à tous les clubs de l’Elite One avant le démarrage du championnat, ainsi que la programmation de ses matchs des 1ere, 2e et 3e journée de l’Elite One d’autre part. Il est possible que cette sortie de la FECAFOOT durcisse davantage le bras de fer déjà bien lancé entre les deux parties.


Socrate Kennedy

Elite One J3: Coton sport tenu en échec par la Panthère (0-0)

Elite One : Résultats et classement à l’issue de la 4ème journée

Share This