L’instance faitière du football camerounais a commis un communiqué, après la sentence favorable à la ligue de football professionnel du Cameroun, laissant transparaitre l’idée de réfléchir sur ce verdict, lors de ses prochains rassemblements.

Une sentence de justice ne se commente pas, on l’applique. Cette phrase populaire ne semble pas trouver écho favorable auprès de la fédération camerounaise de football. En effet, quelques heures après le verdict rendu par le tribunal arbitral du sport levant la suspension de la LFPC, la FECAFOOT, par son service Communication, a commis un communiqué pour prendre acte de cette décision de la plus haute cour de justice siégeant en matière de sport. « La Fédération Camerounaise de Football a pris connaissance de la sentence du Tribunal Arbitral du Sport au sujet de l’affaire l’opposant à la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, publiée ce jour 14 septembre 2020. La FECAFOOT prend acte des conclusions du verdict qui dit que « la suspension de la LFPC a pris fin le 17 octobre 2019 » et que «  les droits de la LFPC, notamment ceux liés à l’organisation des championnats professionnels au Cameroun, sont rétablis à compter du 18 octobre 2019 », peut-on lire dans ce communiqué.

Alors qu’on s’attend à une deuxième partie du texte qui rassure du respect du verdict du TAS, la FECAFOOT informe plutôt qu’elle va soumettre cette décision du TAS à ses organes internes compétents, à savoir le comité exécutif et l’assemblée générale dont les réunions auront lieu les 24 et 25 septembre prochains.

Ce qui peut se passer

Le comité exécutif de la fédération camerounaise de football pourrait décider d’ester auprès le tribunal fédéral suisse. La dernière chambre de recours. Bien évidemment si les membres du comité exécutif ne sont pas satisfaits de la décision du TAS. Ainsi l’assemblée générale pourrait donc donner son onction pour la suite de la bataille judiciaire. Autre chose, ces prochaines sessions du comité exécutif et l’assemblée générale pourraient entériner la décision du TAS et réhabiliter officiellement la LFPC qui pourra donc organiser les championnats professionnels.

 

Verdict TAS : Pierre Semengue reste ouvert

Assemblée Générale-FECAFOOT : vers une désignation du SG à la LFPC

Share This