Abdouraman Hamadou Baba promet de saisir le TAS.

 

Très attendu ce jeudi 11 avril 2019, le verdict de la Chambre de Conciliation et d’arbitrage dans l’affaire opposant les dirigeants actuels de la FECAFOOT et l’Association des clubs de football amateurs du Cameroun (ACFAC) a accouché d’une souris.

En effet, contre toute attente, l’instance s’est déclarée incompétente pour statuer sur cette requête introduite par Abdouraman Hamadou Baba et Compagnie. Ces derniers sollicitaient l’annulation du dernier processus électoral ayant conduit Seidou Mbombo Njoya à la tête de la fédération, estimant que les membres de l’ex Comité de Normalisation dirigé par Maître Dieudonné Happi avaient allègrement violé les textes portant organisation et promotion des activités sportives au Cameroun.

La décision rendue publique dans la soirée a laissé place à des scènes de liesse au sein des partisans de Mbombo Njoya. Mais la partie est loin d’être terminée car Abdouraman Hamadou Baba, la figure de prou des contestataires a d’ores et déjà annoncé qu’il saisira le Tribunal arbitral du Sport (TAS). L’ACFAC estime que cette sentence “sort du cadre du droit “.

DTN : Quand la FECAFOOT sacrifie la compétence

Affaires FECAFOOT: Le geste de Joseph Antoine Bell qu’Abdouraman n’oubliera jamais

Share This