La cérémonie d’inauguration du siège de ce centre de formation a eu lieu le lundi 23 décembre 2019.

L’immeuble qui abrite le siège de l’Association sportive de Nylon (AS Nylon) trône fièrement dans ce quartier de l’arrondissement de Douala 3ème. Flambant neuf et aux couleurs du centre, il se distingue par la beauté de son architecture et donne à coup sûr un nouveau visage à ce secteur parmi les plus bouillonnants de Douala. La qualité de ces installations est simplement à l’image de la vision et de l’ambition révolutionnaires déclinées au cours de la cérémonie d’inauguration de ce siège, le lundi 23 décembre 2019. Cet événement qui consacrait en même temps le lancement officiel de l’Association sportive de Nylon fondée en 1970, s’est déroulé en présence de plusieurs célébrités parmi lesquelles le défenseur camerounais d’Amiens (Ligue 1 France) Aurélien Chedjou, parrain de l’académie. Entre les différents discours, la présentation des joueurs de l’équipe première et la visite du siège, l’artiste musicienne Coco Argenté et plusieurs humoristes bien connus sur la scène nationale ont assuré le show. « Le lancement de notre club est une opportunité aux jeunes de développer leur compétence dans les domaines de l’éducation et du sport afin qu’on puisse changer leur vie et la vie de leur famille », a fait savoir Nadège Nkoto, la présidente de cette formation. L’on apprend par ailleurs qu’au-delà de la formation sportive, les pensionnaires de l’AS Nylon bénéficieront également d’un suivi sur le plan scolaire.

L’ambition de l’AS Nylon est de produire de nouveaux Chedjou, Guy Feutchine, ou Lucien Mettomo, trois anciens lions indomptables, dignes fils de ce quartier souvent présenté à tort ou à raison comme l’un des foyers de la délinquance juvénile à Douala.   « Dans un quartier aussi pauvre que Nylon, la motivation est venue de la nécessité de poser une structure aussi professionnelle. On pourra avoir des talents comme Chedjou, Mettomo et Feutchine. On veut aider les jeunes à sortir de la délinquance. On veut aider les jeunes à rêver et aussi à les accompagner dans le sport roi qui est le football. S’ils ne sont pas footballeurs, on pourra les aider à s’insérer ailleurs parce que nous formons aussi des hommes. Nous pourrons par exemple contacter des universités en Europe et conseiller les parents, à titre gratuit s’ils peuvent envoyer leurs enfants poursuivre leurs études, si jamais le football n’était pas leur destinée » a expliqué Eric Depollo, le manager général d’AS Nylon.

CAF Awards: Nchout Ajara et Alain Djeumfa parmi les finalistes

Hervé Pascal Zoleko : « Tara n’a pas été accueilli comme nous le souhaitions »

Share This