Le président d’Etoile filante de Garoua, membre de l’Association des clubs de football amateur du Cameroun (Acfac), conduit une caravane qui sillonne les dix régions du pays. Après Maroua, Garoua, NGaoundéré et Bertoua, la délégation a mis le cap sur Ebolowa le 12 décembre dernier. A cette occasion, l’ancien directeur du cabinet de l’ancien président de la Fecafoot Iya Mohammed  n’a pas manqué de commenté quelques sujets phares de l’actualité du football camerounais.

« Nous sommes à la 5ème étape d’un périple qui va nous conduire sur l’ensemble du territoire national (.. ) Vous savez, à la veille d’une échéance capitale, nous attendons la sentence du Tas qui va décider de la validité ou non du dernier processus électoral organisé par la fédération camerounaise de football (Fécafoot). Il y’a une centaine de clubs qui ont attaqué le processus électoral organisé par Me Dieudonné Happi, président du Comité de normalisation. Il y aura une autre chance pour notre football, un nouveau processus électoral pourra venir remettre l’ordre dans les choses. Il est question aujourd’hui que les acteurs du football désignent leurs dirigeants. Vous savez que la fédération c’est d’abord les clubs amateurs, c’est à eux de désigner leurs dirigeants», explique Abdouraman Hamadou.

 

Christopher Ousmanou : “Vous avez vu une autre équipe du Cameroun”

Cameroun – Congo (3-1) : Clément Massamba accuse les arbitres

Share This