Samedi au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le Mali a décroché le premier billet des demi-finales en battant le Congo aux tirs au but 5-4. Les deux équipes n’avaient pas pu se départager au terme du temps règlementaire et des prolongations. 

Dans ce match, tous les ingrédients étaient au menu hors mis les buts. La faute aux attaquants maliens et congolais qui ont vendangé une quantité industrielle d’occasions plus ou moins nettes. Mais si le résultat d’un match de football dépendait du nombre d’occasions de buts gâchées, ce sont les aigles qui auraient pris le dessus. Les hommes de Nouhoum Diané sont passés tout près des regrets à plusieurs reprises et notamment à cinq minutes de la fin lorsque le nouvel entrant Mukombo parti comme un bolide sur la gauche, a failli faire mouche. Les deux équipes n’ayant pas pu se départager au terme du temps règlementaire et des prolongations, c’est l’épreuve des tirs au but qui a tranché pour le Mali dont les tireurs ont été plus adroits à savoir Samake, Kyabou, Samabali, Doumbia et Coulibaly. En facen Julfin Ondongo, Hardy Binguila, Yann Mokombo et le gardien Pavelh Ndzila ont transformé les quatre tirs du Congo. Grâce à cette victoire, les aigles se sont qualifiés pour la première fois pour les demi-finales d’un tournoi CHAN.

RDC – Cameroun : La contre-expertise éventre le complot

Martin Ndtoungou Mpile : “ça été une belle rencontre”

Share This