Le club fraichement revenu en première division après sa rétrogradation en 2018 nourrit de grandes ambitions cette saison.

La date de démarrage du prochain championnat de Ligue 1 n’est pas encore connue. Mais Bamboutos FC de Mbouda ne veut pas se faire surprendre. Un peu plus d’une semaine après son dernier congrès tenu à Mbouda et qui a permis de remobiliser les forces vives autour de cette formation, le promu a repris le chemin des entrainements ce lundi 2 septembre 2019 au matin. La première séance conduite sous une pluie battante, par le nouvel entraineur du club, Laurent Djam a réuni une trentaine de joueurs (anciens et nouveaux) au Stade Telcocam de Bonamoussadi à Douala où le club reste basé en attendant la fin des travaux de réhabilitation du stade municipal de Mbouda. Pour ce premier rendez-vous, l’on s’est contenté pour l’essentiel du réveil musculaire, suivi d’une petite opposition entre deux équipes formées majoritairement d’anciens d’un côté et de nouveaux de l’autre. « La feuille de route est claire. Il est question de permettre que Bamboutos qui n’a pas eu de titres depuis, essaie d’en avoir un. Je crois qu’on va s’y atteler. Ce n’est pas la qualité du titre qui est important mais c’est le titre. Nous sommes déjà en train de réfléchir à comment travailler dur pour atteindre cet objectif-là », a indiqué Laurent Djam.

Parmi les anciens présents à cette séance d’entrainement figuraient quelques cadres de la saison dernière, à l’instar d’Henri Nouck Minka à qui une place a été trouvée dans le staff technique, Rostand Moukap, Pierre Chevalier, Kayo, Boumsong, Djouaka… Plusieurs autres artisans du retour en Ligue 1 sont allés chercher fortune ailleurs. C’est le cas de Cédric Djeugoue, annoncé en Zambie. Orock, Fokem, Djomo… auraient également fait leurs adieux.  Mais à en croire l’administration, tous ces départs seront valablement comblés d’ici quelques jours. « Nous avons des joueurs triés sur le volet qui ont fait leurs preuves depuis quelques années tant au niveau national que vous verrez dans les tous prochains jours au sein de Bamboutos. Au plus tard à la fin de cette semaine, nous allons pouvoir boucler ces recrutements et à partir de la semaine prochaine, vous verrez les prémices de l’équipe de Bamboutos qui  va aborder le prochain championnat en toute sérénité. » Assure Yaro Kuate, le Directeur administratif de l’équipe.

Laurent Djam

Pression

Sur le profil des joueurs ciblés par Bamboutos cette saison, Laurent Djam parle des « joueurs capables de jouer le titre ». Vainqueur de la Coupe du Cameroun 2017 sur le banc de New Stars de Douala et champion du Cameroun 2019 avec l’UMS de Loum, le technicien lui-même a de quoi connaitre une pression supplémentaire. « C’est une très grosse pression. C’est aussi ça la beauté de ce football que nous avons choisi de faire. Maintenant, ce n’est pas parce qu’il y a cette pression que nous n’allons pas travailler. Nous, on va travailler », a-t-il indiqué. Il compte notamment sur l’appui de ses collaborateurs « rompus à la tâche » pour atteindre ces objectifs.

MERCATO LIGUE 1 : Le point sur le marché des transferts au Cameroun

Ligue 1: Mangolo, Kami… les nouvelles recrues de Bamboutos

Share This